Mercredi 25 Mars 2020

L'EVENEMENT

Les groupes médias adoptent des mesures de chômage partiel

CONJONCTURE. 

À l’instar de Stratégies, beaucoup de médias sont contraints de recourir à des mesures de chômage partiel. Le groupe TF1 a annoncé lundi 23 mars qu’il cherchait à diminuer le coût de ses programmes pour «amortir la baisse de revenus» en raison de l’annulation de campagnes publicitaires en avril et qu’il étudiait les conditions d’éligibilité aux différents dispositifs de chômage partiel. Le groupe M6 a indiqué mardi que «des mesures de chômage partiel vont être mises en place, tout en s’assurant de la préservation de l’essentiel du pouvoir d’achat des collaborateurs». De son côté, Altice a informé lundi 5000 des 9000 salariés de SFR qu’ils passaient en «chômage partiel total et ce jusqu’au rétablissement de l’activité». Pour la partie médias, la régie publicitaire et la production sont également concernés, soit quelque 20% des salariés selon la direction. Orange examine également les possibilités de chômage partiel dans certaines activités, voire de congés anticipés, comme à Sud-Ouest. «On commence une grande négociation avec les organisations syndicales», indique-t-on à la direction. Du côté de la PQR, Le Télégramme a décidé de recourir au télétravail pour tous les journalistes, exception faite des membres de la rédaction en chef, des chefs de territoire et des chefs d’édition. Ouest-France, de son côté, a annoncé qu’il plaçait en chômage partiel 8% de ses 6000 salariés dans les fonctions supports, marketing et publicitaires, qui ne concernent pas la rédaction. Enfin, le groupe JC Decaux précise qu’il passe au chômage partiel notamment pour «les agents de terrain qui sont désormais en équipes d’astreinte restreintes».

Reproduction et diffusion interdites © Stratégies 2020

LE CHIFFRE DU JOUR

3

EMPLOI. 

C'est ce par quoi il faut multiplier les recherches d’emploi sur Indeed.fr utilisant les termes «télétravail» et «travail à distance» depuis février. Indeed rappellent que des métiers restent en activité, que ce soit parce qu’ils relèvent de la «première nécessité» ou parce qu’ils peuvent être pratiqués à distance grâce au télétravail. Le pic de recherches coïncide avec l’annonce présidentielle du confinement, le 12 mars. Les courbes de l’Italie, de l’Espagne, du Royaume-Uni et de l’Irlande pour des recherches similaires connaissent toutes la même évolution.

Reproduction et diffusion interdites © Stratégies 2020

L'ŒIL DIGITAL

Plague change la règle de son jeu pour coller à l'actualité

JEUX VIDÉO. 

Huit ans après sa sortie, le jeu Plague, dont l’objectif est de propager une pandémie et de décimer la population mondiale, connaît un regain de succès. Interdit en Chine car jugé de mauvais goût, le simulateur va s’adapter à la situation actuelle en proposant bientôt un mode où l’objectif sera d’endiguer la propagation d’une épidémie. Mises en quarantaine, distanciation sociale, confinement… L’éditeur Ndemic Creations assure s’être rapproché d'experts de l’OMS pour appuyer le réalisme du jeu. L'éditeur annonce également faire un don de 250 000 dollars pour la recherche d’un vaccin contre le Covid-19. En savoir plus

Reproduction et diffusion interdites © Stratégies 2020

MARQUES

Saint James se lance dans la production de masques réutilisables

DISTRIBUTION. 

En pleine crise sanitaire de coronavirus, alors que les masques de protection viennent à manquer, la marque Saint James annonce transformer son activité pour confectionner des masques en coton lavables à destination du corps paramédical. Pour cela, l'entreprise revoit sa chaîne de production, tout en prenant soin de respecter les mesures de sécurité pour son personnel. 

Loïc Raison sélectionne Duwood

IDENTITÉ DE MARQUE. 

L'agence Duwood a été sélectionnée par la marque de cidre Loïc Raison (groupe Agrial) afin de créer l'identité de marque de leur nouvelle gamme Sélection. Cette ligne regroupe deux références: une intense et une fruitée. L'agence a été inspirée par «la trace de griffe», élément iconique de la marque Loïc Raison et qui fait référence au drapeau breton et au tempérament impétueux de la région. Par la sobriété des décors et des typographies, associée à la beauté brute, Duwood rend hommage au travail d'orfèvre réalisé par les artisans du cidre.

Vivalya prend la parole avec No Feelings

COMMUNICATION. 

Dans le contexte de crise sanitaire que traverse la France avec la progression de l’épidémie de coronavirus, la coopérative de distribution de produits frais Vivalya (22 adhérents, 75 dépôts, 1400 producteurs) se mobilise pour continuer d'assurer au quotidien l'approvisionnement et la livraison des denrées alimentaires sur l'ensemble du territoire. Afin de la faire savoir, Vivalya lance une campagne de communication imaginée et conçue par l'agence No Feelings (par ailleurs missionnée récemment par RibéGroupe) qui se déclinera en digital et sur les réseaux sociaux.

Reproduction et diffusion interdites © Stratégies 2020

CONSEILS

Alimentation et publicité: un taux de conformité toujours aussi élevé

PUBLICITÉ. 

L’Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP), dans le cadre du 6ème bilan d'application de sa recommandation sur les «comportements alimentaires» visant les publicités diffusées en 2018, annonce un taux de conformité à hauteur de 99,8%. Pour les règles déontologiques contenues dans la recommandation, seuls 11 manquements ont été relevés sur 4930 publicités analysées. Il en est de même pour les modalités d’insertion des messages sanitaires, avec 36 messages non conformes, qui concernent majoritairement une mauvaise matérialisation du bandeau.

Coronavirus: le marché publicitaire chinois sévèrement touché

ÉTUDE. 

Quelques mois après que les premiers cas de Covid-19 aient été détectés dans le pays, la Chine commence à ressentir les conséquences de la crise sanitaire sur son marché domestique. Dans ce contexte, eMarketer revoit à la baisse ses prévisions de dépenses publicitaires pour l’exercice 2020. Alors que la société d’études tablait initialement sur une croissance de 10,5% pour un total de 121,13 milliards de dollars, elle estime désormais que la hausse devrait être de seulement 8,4% pour un montant de 113,67 milliards de dollars, soit le taux de croissance le plus faible depuis le début de l’étude en 2011. Le marché publicitaire français devrait lui aussi y laisser des plumes alors que le pic de l’épidémie de coronavirus n’a pas encore été atteint dans l’Hexagone.

Les Jeux olympiques de Tokyo officiellement reportés en 2021

SPORT. 

Face à la pandémie de coronavirus qui a notamment provoqué le report de l’Euro 2020 de football, le Japon a dû se résoudre à demander un report des Jeux olympiques de Tokyo 2020, qui se tiendront donc en 2021. Les autorités japonaises et le CIO (Comité international olympique) ont été longtemps réticents à envisager de modifier le calendrier initial mais les deux parties, en dépit des intérêts économiques (droits TV, sponsoring, billetterie…), ont fini par se rendre à l’évidence devant la pression croissante d’athlètes et de fédérations sportives. Pour France Télévisions, détenteur des droits de diffusion en France, le manque à gagner reste à estimer. Les pertes publicitaires pourraient se chiffrer à hauteur de plusieurs millions d’euros.

Reproduction et diffusion interdites © Stratégies 2020

LA CREATION DU JOUR

Fabernovel pour INA - "Qui est madelen ?" - Mars 2020

MEDIAS

Les sites d'infos généralistes explosent leurs audiences

NUMÉRIQUE. 

À l'occasion du premier tour des élections municipales le 15 mars et à la veille du début du confinement, les sites et applications d'informations généralistes ont vu leur fréquentation bondir. Selon des chiffres publiés par l'ACPM/OJD, plus de 335 millions de visites ont été enregistrées en 48 heures par la centaine de médias d’information contrôlés par l'ACPM, trois fois plus que d'habitude. 80% ont été réalisés sur des supports destinés aux terminaux mobiles (sites mobile, AMP et applications). En tête des sites ces deux jours-là, Franceinfo.fr (29,3 millions de visites, +191%), LeMonde.fr (28,5 millions, +216%) et 20minutes.com (27,6 millions, +208%). Du côté des applis, Le Monde (7,8 millions de visites) devance BFMTV (4 millions) et Le Figaro (3,9 millions).

Médiamétrie s'adapte pour sortir la 126 000 Radio

AUDIOVISUEL. 

La période de confinement perturbe aussi la mesure de l'audience radio par Médiamétrie. En raison de la crise sanitaire et économique, l'institut a annoncé avoir suspendu, depuis le 17 mars, ses terrains d'enquête opérés depuis Amiens et Petit-Quevilly. Par conséquent, la vague janvier-mars de l'étude 126 000, initialement basée sur 13 semaines d’enquête, sera écourtée de deux semaines. La publication des résultats est aussi avancée au jeudi 9 avril, 8 heures, pour la France entière, et au 16 avril, 9 heures, pour l'Île-de-France.

Les audiences du «Jour du Seigneur» bondissent sur France 2

TÉLÉVISION. 

Les audiences de l'émission «Le Jour du Seigneur» ont triplé dimanche 22 mars, atteignant un niveau inédit dans un contexte de confinement où les rassemblements religieux ne sont pas autorisés. La messe télévisée sur France 2 a réuni 1,7 million de téléspectateurs (15,1% de part d'audience) un score qui a plus que triplé par rapport aux audiences moyennes (550 000 téléspectateurs), selon le producteur CFRT. Le dimanche précédent (15 mars), la messe télévisée avait déjà attiré 1,1 million de téléspectateurs (12,1% de pda). L'ensemble du programme (magazine + messe 10h30-12h) a réuni 1,4 million de téléspectateurs en moyenne (13,1% de pda). Cette audience «dépasse largement» celles des célébrations de Pâques et Noël, souligne le CFRT.

Reproduction et diffusion interdites © Stratégies 2020

CULTURE TECH

Le gouvernement s’intéresse au tracking contre le virus

NUMÉRIQUE. 

Pour combattre le Covid-19, le gouvernement a décidé de créer un comité de chercheurs, en plus du comité scientifiques déjà consulté depuis le début de la pandémie, qui sera chargé d’évaluer les solutions pour venir à bout de la catastrophe sanitaire que ce soit par les traitements médicamenteux (hydroxychloroquine) ou encore en étudiant une solution de backtracking qui consiste à surveiller numériquement les déplacements des porteurs du virus (même les sains). C’est une solution de géolocalisation des personnes combinée à une stratégie de dépistage massif et de mise en quarantaine qui a fonctionné en Corée du Sud pour ralentir la propagation du virus.  

TikTok développe les vidéos live

VIDÉO. 

TikTok a lancé un programme de vidéos live, «EduTok Live», proposées en fin de journée et animées par des créateurs de la plateforme. L’idée est d’aider les utilisateurs à renforcer leurs connaissances et à se divertir tout en maintenant un lien entre eux. Les sessions portent par exemple sur la cuisine, la musique ou le sport. L’application de challenges vidéo, par ailleurs, se porte bien. Elle a enregistré 113 millions de téléchargements en février dans le monde, selon Sensor Tower. Un chiffre jamais atteint auparavant.

Le patron d’Instagram prend la parole sur le virus

RÉSEAUX SOCIAUX. 

Dans un post de blog publié le 24 mars, Instagram a annoncé de nouvelles mesures pour améliorer la sécurité de sa plateforme. Entre autres, les internautes recherchant des informations en tapant «coronavirus » ou «Covid-19» seront renvoyés vers des sites sûrs (OMS, sites gouvernementaux). Le réseau social espère ainsi limiter la circulation des fake news. Adam Mosseri, le PDG de la plateforme, était en live le jour même sur son compte Instagram pour parler de cette mesure et répondre aux questions des journalistes et de la communauté sur la situation.

Reproduction et diffusion interdites © Stratégies 2020

ET AUSSI

Airbnb a lancé le 24 mars la mise en relation entre hôtes et travailleurs mobilisés durant la crise (personnel médical, travailleurs sociaux...). Les hôtes ont reçu un message leur proposant de mettre à disposition gratuitement leurs logements.

Kantar dévoilera, via une conférence de presse virtuelle le 25 mars, les résultats d’une étude menée auprès de 25 000 personnes dans 30 pays pour savoir comment le coronavirus influence leur comportement, notamment leur consommation médias.

Disney+ s'est lancée mardi dans sept pays en Europe (Royaume-Uni, Irlande, Allemagne, Italie, Espagne, Autriche et Suisse), avec un débit réduit d'au moins 25% pour ne pas surcharger le trafic internet, a annoncé le groupe Disney dans un communiqué. Lire sur Strategies.fr

La FIFA lance «Passe le message pour éliminer le coronavirus» avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Cette campagne de sensibilisation sera diffusée dans treize langues.

L’Institut Loris Azzaro et la société aixoise Seempa se mobilisent pour offrir 100 000 bouteilles d’eau aux centres hospitaliers dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Kiliba, assistant virtuel d'envoi d'e-mails marketing, lance un nouveau scénario d'automatisation de la relation client, activé par les promotions produits.

Reproduction et diffusion interdites © Stratégies 2020

Strategies
Type Titre Date
Formation Construire une stratégie Social Media optimale Du 22 April au 23 April 2020
Formation Expérientiel client : renouveau du marketing et de la communication 11 May 2020
Formation Piloter et manager un projet Digital Du 25 June au 26 June 2020
Formation Trouver des partenaires et sponsors Du 2 July au 3 July 2020
Strategies Formations : Toutes les formations
Date Poste Société Lieu
09/03/2020 Directeur de clientèle (H/F) - CDD de 7 mois STRATEGIES Boulogne Billancourt (92)
25/02/2020 RESPONSABLE DEVELOPPEMENT CONFIRMÉ (H/F) NOTCHUP NANTES
Strategies Emploi : Toutes les offres

Pour annoncer sur la Newsletter : Tél : 01 84 76 26 55 - Email : service.commercial@strategies.fr

Stratégies Newsletter est un service payant de Stratégies, division de S2C,

4 bis rue la pyramide - 92100 Boulogne-Billancourt.


Service Relations Abonnés : Stratégies Abonnements - 4 rue de Mouchy- 60438 NOAILLES CEDEX

Tél : 01 70 37 31 58 - Email : abonne@strategies.fr


Président et directeur de la publication : Franck Papazian. Directeur général : Kal Ladha
Rédacteur en chef et directeur de la rédaction : Gilles Wybo
Et l’ensemble de la rédaction de Stratégies redaction@strategies.fr - Service abonnement: abonne@strategies.fr


Confidentialité des données : conformément à la Loi Informatique et Libertés du 6 Janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification des données vous concernant.